• 26 février 2024

La ville de Saint-Maur souhaite que la vente du muguet le 1er mai bénéficie d’abord aux commerçants, aux bénévoles associatifs et aux particuliers et non aux semi-professionnels

muguetLe maire de Saint-Maur a signé un arrêté visant à autoriser la vente de muguet le 1er mai à l’exception des semi-professionnels. Il s’agit de protéger les commerçants d’une concurrence déloyale et de permettre aux bénévoles des associations de bénéficier de ce jour festif. Les semi-professionnels qui s’approvisionnent à Rungis viennent d’une part concurrencer déloyalement les commerçants, mais d’autre part occuper massivement la voie publique empêchant les bénévoles associatifs de vendre le muguet.

Le 1er mai doit rester un moment amical et d’échange, dans le respect de l’activité de chacun et non pas une foire d’empoigne purement commerciale.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *